Cinque Terre, Italie

flag fra british flag italian flag Deutsch flag español flag
русский флаг poland flag chinese flag украинский флаг

23.10.2017

  • Meilleur tarif garanti
  • Annulation GRATUITE
  • Sans aucuns frais caché et comissions

Attention ! Toute information sur une limite au nombre de visiteurs des Cinque Terre pour 2017 n’est que rumeur ! C’est une annonce officielle : le parc est ouvert aux touristes sans restrictions de nombre.

Que visiter aux Cinque Terre ?

Le Parc National des Cinque Terre compte de nombreux sentiers panoramiques qui le traversent dans toutes les directions. Sur ce lien vous trouverez la carte des sentiers : page sur le site officiel, carte générale, carte générale-2. Vous n’aimez pas trop marcher ? Aucun problème, il y a aussi des sentiers de petites tailles ! En effet, vous trouverez à la fois des sentiers « faciles » (la Via dell’Amore) adapté à un large public (enfant compris) et des sentiers plus « difficiles » pour les et des sentiers plus bons marcheurs.

Si vous n’avez qu’un seul jour à nous consacrer, une page vous est dédiée : « Les Cinque Terre en un jour ».

Dans les informations détaillées vous trouverez la liste et la description de tous les sites d’intérêt avec leur localisation sur la carte. Cliquez sur l’image pour plus d’informations.

Vernazza - Cinque Terre

Vernazza

Plage : oui, petite.
Son origine remonte probablement à l'époque romaine, mais, comme c’est le cas pour de nombreux villages côtiers liguriens, jusqu'à l'an 1000, la population habitait pour des raisons de sécurité en retrait du bord de mer sur les hauteurs de Reggio. Au Moyen Âge, Vernazza remplit un rôle important de point d'accostage, sous le règne des Da Passano, des Ponzò et des Fieschi, puis passa définitivement sous la tutelle de la République de Gênes à partir de 1276. La commune, hameaux compris, compte environ 1200 habitants. L'importance de Vernazza dans l'histoire Ligure est inscrite dans sa structure urbaine, caractérisée par des maisons flanquées de tours qui s'alignent tout au long de la vallée, remontent sur les pentes raides et s'avancent sur un éperon rocheux qui défend le petit bassin naturel, mais aussi dans la présence d'éléments architecturaux intéressants tels que arcades, porches et portails agrémentés.
A voir : l’église Sainte Marguerite d'Antioche, le couvent des Pères Mineurs Réformés de Saint François, le Porticato, le Château « Belforte » et les Tours.

Manarola - Cinque Terre

Manarola

Plage : non.
Hameau de la commune de Riomaggiore, Manarola a des origines beaucoup plus anciennes, peut-être même romaines (le toponyme a été rapproché de Manium Arula : petit autel des Mânes). Le noyau urbain actuel remonte toutefois au XIIe siècle, suite à l'afflux de la population en provenance du bourg de Volastra situé plus haut. Il appartint aux Seigneurs de Carpena et de Fieschi puis passa sous tutelle de Gênes en 1276. Les maisons sont en partie accrochées à un éperon de roche brune pittoresque qui s'avance sur la mer et pour une autre partie alignées le long du couloir de Rio di Groppo. Les bâtiments historiques les plus importants sont concentrés sur une jolie petite place qui domine l’ensemble.
A voir : l’église Saint Laurent et l’Oratoire, les ruines des fortifications, le Groppo, la Via dell'Amore, la Crèche de Manarola.

Riomaggiore - Cinque Terre

Riomaggiore

Plage : oui, petite.
La tradition fait remonter sa fondation à la première localité de Montenero au VIe siècle, fondée par un groupe de refugiés grecs. Après que la population se fut rapprochée du bord de mer, Riomaggiore passa sous la domination de plusieurs feudataires, comme les Turcotti, seigneurs de Ripalta et Cerico, et les Fieschi, puis il fut acquis en 1276 par la République de Gênes en même temps que les Cinque Terre. Les maisons sur les versants de la vallée resserrée du Rio Maggiore (aujourd'hui couvert), sont disposées en files parallèles traversées par de raides escaliers et d'étroites venelles. Le village, qui compte un « bourg de pêcheurs » qui donne sur la mer, et un « bourg de paysans » tourné vers les hauteurs, est pourvu d'un petit port encadré par deux modestes plages de galets. La population compte 2 500 habitants, hameaux compris.
A voir : l’église Saint Jean Baptiste, les oratoires et chapelles, le Château, la Via dell'Amore.

Monterosso - Cinque Terre

Monterosso

Plage : oui.
Son origine remonte à l'époque de la Rome Républicaine, mais le noyau fortifié le plus ancien construit sur la colline de Saint Christophe ne prend son importante fonction défensive qu'au VIIe siècle, pendant l'invasion lombarde. Au Moyen Âge, plusieurs familles se le disputent mais il finit par lier son sort à la République de Gênes. Monterosso s’étend entre deux calanques : à l'est Rio Bruanco, le vieux bourg, à l'ouest la crique de Fegina, le bourg plus récent. Monterosso compte un peu moins de 2 000 habitants et les activités touristiques ont pris le pas sur les activités agricoles.
A voir : l’église Saint Jean Baptiste, les oratoires, le Couvent des Capucins, le Château, les remparts et les tours, Le Géant ou Neptune.

Corniglia - Cinque Terre

Corniglia

Plage : oui, petite.
Hameau de la commune de Vernazza, probablement d'origine romaine (le toponyme a été rapproché de Gens Cornelia), il appartint aux Comtes de Lavagna, aux Seigneurs de Carpena et de Luni puis passa sous tutelle des Gênois en 1276. Il se différencie des autres bourgs des Cinque Terre par son caractère rural et par la disposition linéaire de ses maisons qui ne se trouvent pas en bord de mer mais sur un promontoire escarpé et inaccessible à 100 mètres d'altitude.
A voir : l’église Saint Pierre, l’Oratoire des Flagellants de Sainte Catherine, les ruines des fortifications génoises, la plage pour nudistes de Guvano.

Sentier Azzuro - Cinque Terre

Sentier Azzuro

C’est l’excursion la plus classique et la plus fameuse des Cinque Terre : elle permet de visiter les cinq villages et de traverser les splendides littoraux bordés du bleu de la mer et du ciel. Chacun des villages traversés vaut le détour ne serait-ce que pour profiter des délicieux plats et vins. La première partie entre Riomaggiore et Manarola est une promenade tranquille de moins d’un kilomètre au bord des vagues, connue par tout le monde comme la « Via dell’Amore ».

Informations
Longueur: 12 km
Difficulté : Facile
Temps de parcours total : 5 h, le parcours est divisé en quatre parties, la plus connue est la Via dell’Amore (20 minutes).
Coût : vous devez posséder la Cinque Terre CARD. Après 19h30, l’entrée de la Via dell’Amore est gratuite et le parcours est entièrement illuminé.

Sentier Rosso - Cinque terre

Sentier Rosso

Il s’agit d’un parcours plus long, mais pas difficile, qui suit la ligne de crête et domine toutes les Cinque Terre. Il relie Portovenere à Levanto. Le parcours peut être interrompu à de nombreux endroits grâce aux sentiers qui le traversent et le connectent aux villages côtiers ; par ailleurs on peut faire l’économie de la dernière portion en descendant à Monterosso plutôt qu’à Levanto. Pour une meilleure compréhension et une utilisation simplifiée du guide, la description du parcours a été subdivisée en 11 étapes, chacune d’entre elles constituant un point d’arrivée et de départ pour d’autres itinéraires.

Informations
Longueur : 40 km
Difficulté : Facile
Temps de parcours total : 12 h

La route des Sanctuaires - Cinque Terre

La route des Sanctuaires

Près de chaque village des Cinque Terre, il y a un Sanctuaire. Ce sentier est une traversée longue et fastidieuse qui les relie entre eux. Il est conseillé de le parcourir à vélo, VTT ou à cheval. Néanmoins, vu que ce sentier rencontre de nombreux autres chemins (3a, 6d, 7, 7b, 8, 9), on peut décrire autant de mini itinéraires en cercle qui lient les villages aux cinq lieux dédiés à la Madonna. A l’Est le parcours relie le Colle del Telegrafo au sentier 1 ; de là, on rejoint ensuite Porto Venere et le Golfo della Spezia. On peut profiter de panoramas splendides depuis les paroisses et autres points d’observation disséminés, on a surtout l’opportunité de se recueillir spirituellement, en conjuguant religion, nature et histoire. C’est dans ces sanctuaires qu’il y a environ 1000 ans se trouvaient les premiers habitants des Cinque Terre. Il s’agissait d’un ensemble de villages qui dominaient la mer depuis une certaine distance, peut-être par respect, mais plus vraisemblablement par peur des invasions et des actes de barbarie.

Informations
Longueur : 20 km
Difficulté : Facile

Où manger, Cinque Terre

Où manger?

Les spécialités des Cinque Terre sont des plats simples qui préservent les arômes et le goût des produits qui les composent. Les produits de la mer sont sans aucun doute l’attraction principale des Cinque Terre : dorades, anchois, pieuvres, calamars (grillés, frits ou au four) sont tous plus délicieux les uns que les autres. Tous les plats sont parfumés d’épices de la région, dont l’origan et le thym, et accompagnés d’huile d’olive produite localement. Les plats à base de viande sont peu nombreux, les habitants se limitant à la viande de lapin ou aux poulets. Nous vous conseillons de déguster ces plats avec un vin blanc régional et de finir votre repas par un verre de Sciacchetrà, vin sucré, que le reste du monde nous envie.

La mer et la plage, Cinque Terre

La mer et la plage

Les Cinque Terre représentent cinq miles de côtes rocheuses, couverts par deux caps. Les villages sur la mer, les baies, les travées, les ravins, les plages forment un paysage unique dominant les eaux cristallines. C’est toute la richesse du Parco Nazionale di Cinque Terre.
A Monterosso, on trouve la plus fameuse, et la seule, plage de sable fin (Fegina). Il est très facile de la reconnaître : on la trouve tout suite à la sortie de la gare.
A Vernazza, il y a une petite plage de sable dans la ville, ailleurs ce ne sont que de gros rochers sur lesquels s’allonger pour bronzer.
C’est la même chose à Manarola, alors qu’à Corniglia se trouve l’unique plage nudiste de la zone - elle s’appelle Guvano. Visitez la page dédiée à Corniglia pour en savoir plus.
A Riomaggiore, après le tunnel de la gare on débouche en bas du village, sur la gauche se trouve une plage de galets.

Hôtel à Vernazza

Bientôt épuisé !

Évaluation : 5 étoiles sur 5

3452 avis

À partir de 44 €
Voir les détails

Grand Hotel

Bientôt épuisé !

Évaluation : 4.5 étoiles sur 5

882 avis

À partir de 179 €
Voir les détails

Hôtel à Riomaggiore

Top Vente

Évaluation : 4.5 étoiles sur 5

4755 avis

À partir de 39 €
Voir les détails

Hotel Porto Roca

Évaluation : 4.5 étoiles sur 5

236 avis

À partir de 134 €
Voir les détails

Hôtel à Manarola

Bientôt épuisé !

Évaluation : 4.5 étoiles sur 5

3722 avis

À partir de 59 €
Voir les détails

Appartement avec vue sur la mer

Bientôt épuisé !

Évaluation : 5 étoiles sur 5

59 avis

À partir de 79 €
Voir les détails

______________________
Partage cette page uniquement :    


Commentaires :


 Retour   |    Aller en haut de la page



facebook
Cliquez sur «J'aime» pour suivre le Cinque Terre sur Facebook et y voir notre sélection des meilleures photos
Ne plus montrer